Skip to main content

Devenir photographe amateur, une bonne idée pour gagner de l’argent?

Il devient commun d’entendre que l’on peut gagner de l’argent en vendant sa voiture, ses outils, ses vêtements. Je viens à présent d’apprendre que l’on peut gagner de l’argent en vendant des photos. Bon autant être franc, ce n’est pas donné à tout le monde. Je me suis renseigné pour vous afin que vous puissiez comprendre les rouages du milieu de la vente de photos. Parce que vous allez le voir, il existe plusieurs méthodes pour vendre ces photos.

Plusieurs méthodes pour vendre ces photos?

    Vous êtes passionné par la photographie? Vous avez trois solutions pour vendre vos photos sur internet.

Solution n°1 : Vendre vos photos à travers votre réseau existant. Vous avez sans doute déjà un profil Facebook et/ou Twitter peut-être même un compte Instagram. Proposez tout simplement la vente de vos photos à ces personnes. Votre carnet d’adresse de boîte mail sera peut-être aussi intéressé. Néanmoins, suivant le nombre de vos contacts, le nombre de ventes pourra très rapidement être limité. Regardez donc la deuxième solution, cela vous aidera sans doute.

Solution n°2 : Se construire un réseau plus important à travers un support. Je m’explique, je vous propose soit de créer par exemple une page Facebook soit un blog dédié à votre activité de photographie. Grâce à cela, vous capterez uniquement des gens interessés par vos photos, pas par votre vie privée à travers votre profil Facebook. 

Pour ce qui concerne le blog, en créer un des nos jours est devenu un jeu d’enfant avec des plateformes comme WordPress.com ou OverBlog ou Blogger.com qui est un service Google depuis 2003. De nombreuses ressources documentaires se trouvent sur le net dans la création d’un blog. Garder à l’idée que proposer un support dédié à votre activité de photos fera toujours plus sérieux. Pour ce qui concerne le paiement, j’ai récemment découvert PayFacile, une start-up qui propose une solution innovante dans le paiement via internet. 

Solution n°3 : Vous ne souhaitez pas vendre uniquement via votre blog, votre page ou profil Facebook. Vous ne touchez pas assez de publics et par conséquent pas suffisamment de ventes. Avec l’explosion du nombre de supports numériques, la demande d’illustration libre de droit est en perpétuelle augmentation. Des plateformes appelés microstock photos. Elles propose le rachat des photos au contributeurs afin de les revendre massivement. Évidemment, vous percevez une commission au passage. 

Quelles sont ces plateformes de “microstock photo” ?

Il y a énormément de plateformes microstock photos. C’est un concept qui remonte à la fin des années 90. Des géants du web sont bien implantés dans ce marché telles que Adobe avec Fotolia pour la vente et Adobe Stock pour le rachat. Selon Wikipédia, la fourchette de prix se trouve entre 1€ et 400€.

Suivant les plateformes, il y a tellement de critères (exclusivité / résolution/ thématiques…) que la rémunération diffère beaucoup. Je vous conseille de vous renseigner auprès des plateformes pour connaître l’argent que vous pouvez gagner grâce à la vente de photographie.

Je vais vous citer les principales mais cette liste n’est pas exhaustive. Je vous met également le lien vers ces plateformes :

  • iStockPhoto
  • Shutterstock
  • Fotolia
  • 123RF
  • Shutterstock
  • BigstockPhoto
  • DreamsTime
  • StockXpert

Pour rappel, l’énorme avantage des ces plateformes dites microstock photos c’est qu’elles proposent vos photos à des millions de visiteurs. En comparaison à votre site ou blog, c’est énorme! Il ne faut donc pas négliger la portée de ces plateformes.

Y a- t-il une sélection faite par les plateformes microstock photo?

Les critères sont généralement des critères de résolution d’image (mini et maxi) donc pas la peine d’imaginer intégrer les microstock photo avec un vieux appareil photo de téléphone. Vous devrez aussi proposez un certains nombres de photos afin d’obtenir la validation de votre compte (entre 3 et 10).

Attention à ne pas sortir du cadre légal!

Un autre critère de sélection des plateformes microstock très important est que vous devez faire attention à ne pas faire apparaître de logos ou des marques dans les photos envoyéS. 

De plus, si une personne identifiable (visage apparent) se trouve sur l’image vous devez, dans la majorité des cas, joindre une autorisation d’utilisation de l’image de la personne. Il en est de même pour les bâtiments identifiables.

Derniers point, faîtes toujours bien attention à déclarer correctement vos revenues. Un statut d’auto-entrepreneur est adapté dans la plupart des cas. Ne pas se déclarer au Fisc pourrait vous couter de sérieux ennuies. 

Mes trucs et astuces pour vous

Comme souvent, je vais vous donner quelques astuces pour optimiser vos ventes de photos sur internet.

Attention : Je ne suis pas expert en photographie, je ne me permettrai pas de vous donner des conseils techniques.

Mon premier conseil est de soigner vos mots-clés, titre, description. Les plateformes microstock sont d’énormes Cloud de photos. Il faut donc que l’acheteur potentiel trouve rapidement vos photos avec des mots-clés adéquats.

Si vous choisissez, de créer un page ou un site afin de vendre ou simplement promouvoir votre activité, identifiez-là parfaitement en tant que page ou site spécialisé dans votre activité de photographe.

Identifiez le besoin de photographie des plateformes. Adobe Stock partage tous les trois mois les informations relatives au contenu recherché par les acheteurs à travers ce lien (Cliquez ici)

Derniers conseils et je vous laisse à vos appareils photos. N’hésitez pas à vous inscrire sur plusieurs plateformes microstock. Soignez bien la répartition de vos photos car certaines plateformes proposent une rémunération supplémentaire en cas d’exclusivité sur la plateforme.

J’espère que cette rapide présentation des méthodes pour vendre ces photos sur internet vous aura satisfaits. Vous avez déjà un expérience de ventes de photos? Venez partager votre expérience. Des questions ? Posez-les moi dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, j’y répondrai dès que possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *